Médiateur numérique : le moteur de solutions

Je ne compte plus les fois où l’on m’a demandé d’intervenir pour parler des problèmes des jeunes avec internet. Et globalement depuis cette campagne du Ministère de la famille en 2008, on a pas changé d’angle de vue. Internet est encore et toujours présenté comme une source de danger pour la jeunesse. Et si notre rôle en tant que médiateur numérique était d’être moteur de solutions ? Et si nous dépassions ça ?

Read more »

A Jean Yves.

Salut Jean-Yves.

Le libre a perdu ce mardi 23 septembre un ardent défenseur. Un infatigable militant de la « sobriété heureuse » comme tu aimais à le rappeler souvent. Le logiciel libre était l’un de tes combats. Sur ton profil, il est indiqué que tu es retraité. Je ne t’ai jamais vu en retrait, bien au contraire. La semaine de réduction des déchets servait de prétexte à informer le grand public de  l’absurdité de l’obsolescence programmée et par conséquent de l’importance d’une société du bien commun. Qu’importe si ce jour là nous avons eu froid, nous avons eu les pieds mouillés, en plein mois de novembre, aucun curieux n’a pu échapper à ton interpellation. Qu’importe si ce jour là fût cause de fatigue et d’ennuis de santé. Sitôt ceux-ci levés, tu repartais. Quand il a été question de la création de ce Pôle Ressourcerie du Chablais, tu étais en première ligne pour en imaginer l’espace de médiation numérique. Un espace libre bien entendu avec un Fab Lab associé. La bibliothèque du FabLac porte la trace de ton passage du reste. Au lancement du Repair Café du Chablais tu étais là bien sur. Tu étals là chaque samedi, à l’accueil. Si il pouvait y avoir un ordinateur à reconditionner et à libérer tu organisais une Install Party.

Nous posions à peine les premières lignes des statuts d’une association pour le Pôle Ressourcerie du Chablais que tu nous diffusais déjà l’appel à manifestation d’intérêt pour les Fabriques de Territoire.

Le corps était fatigué mais l’esprit a toujours été aiguisé. Samedi dernier, tu marchais encore pour le climat. Le Réseau d’échange réciproque des savoirs, Lac-Chablais, le FabLac, le Repair Café, l’Université Populaire du Chablais perdent un membre. je suis sur que localement, il y a d’autres associations dans lequel tu étais actif et engagé.

Le libre perd un ardent défenseur.

Quelque chose me fait dire que toute cette énergie déployée à défendre cette cause a provoqué bon nombre d’étincelles.

Salut l’ami.

Librement

Groupe de travail interministériel « bibliothèques et inclusion numérique ».

A l’invitation du ministère de la culture (Direction générale des médias et des industries culturelles) et de l’Agence du numérique (Mission Société numérique) j’ai participé au groupe de travail interministériel autour de la question de l’inclusion numérique en bibliothèque. L’objectif de ce groupe de travail était de prédéfinir une série de recommandations à l’adresse des ministères concernés sur trois points :

  • La définition du rôle et des missions des bibliothèques en matière d’inclusion numérique : d’un positionnement hétérogène des établissements à une feuille de route commune ?
  • L’identification et le contact avec les publics cibles : du diagnostic des besoins à l’orientation ou l’accompagnement .
  • La formation et la professionnalisation des acteurs de l’inclusion numérique en bibliothèque : une complémentarité entre les professionnels de la filière bibliothèque et les médiateurs numériques .

Le groupe de travail était constitué de professionnels des bibliothèques bien entendu, mais aussi d’élus, et de médiateurs numériques à travers leurs structures ou des à travers des associations représentatives (comme l’Association des Bibliothèque de France ou l’Association des Maires Ruraux par exemple).

Les échanges ont eu lieu à la fois sur un forum dédié (disponible à cette adresse) et à la fois en présentiel. Voici ce que je retiens de ces échanges. Read more »

« Older Entries