De la neutralité du médiateur numérique

Pouvons-nous être neutres en tant que médiateur numérique ? A vrai dire cela me semble particulièrement difficile, voire même complètement impossible …

 

Des choix politiques.

La fonction de médiateur numérique est souvent rattachée à une volonté politique. Les espaces de médiation numériques sont des espaces d’inclusion sociale par le numérique. Ils sont à destination de publics cibles, et souvent des publics fragilisés. Permettre à tous d’avoir accès aux outils numériques et favoriser l’autonomie de chacun dans l’usage dans ses outils n’est pas « neutre ». Les ateliers d’alphabétisation numériques font partie du quotidien des espaces de médiation numériques. Les besoins existent et sont réels, les études régulières menées notamment par le Credoc, montrent que les attentes sont nombreuses dans le domaine de la formation de base aux outils et usages numériques. La demande est telle qu’il faut parfois faire des choix, choix qui sont dictés par le politique. Un espace numérique dédié à la jeunesse ou aux demandeurs d’emplois n’exclut-il pas les retraités d’une certaine manière ?

Le choix des outils

Dans le quotidien d’alphabétisation numérique (ou de lutte contre l’illectronisme pour les politiques) , le médiateur accompagne son public sur des outils. Du choix du navigateur, au choix du logiciel de traitement de texte en passant par le client de messagerie électronique, il me paraît bien compliqué de rester neutre. D’ailleurs que cela signifierait-il de rester neutre dans un choix de solutions logicielles ? Une réponse pourrait alors se porter vers le choix de solutions libres comme Mozilla Firefox ou Libre Office par exemple. Mais même en choisissant ces outils, sommes nous bien neutres ? Non.  En faisant le choix du libre, il va falloir expliquer à l’apprenant pourquoi nous ne faisons pas le choix du logiciel propriétaire qu’il connaît pourtant bien mieux (du moins de nom). En expliquant notre choix, nous démontrerons que nous ne sommes pas neutres, mais que nous agissons consciemment ou non en fonction d’idéaux.

Sauvez des chatons

Ce blog est propulsé par WordPress et son contenu est entièrement placé sous licence  Creative Commons Paternité – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage des Conditions Initiales à l’Identique 2.0 France License. Ce n’est pas un hasard, c’est un choix. Une fois n’est pas coutume, je fais de ce choix un acte militant en invitant le lecteur à soutenir l’April, Framasoft et la Quadrature du Net par le biais du Pack Liberté.


Pack liberté, venez nous aider à redonner une bonne odeur de frais à l'Internet!

Share Button