Pôle Emploi et l’accompagnement aux usages numériques

Entrée Chomeurs / Ingang Werklozen

Je voudrais par le biais de ce billet te remercier pour tous les usagers que tu m’envoies quotidiennement dans mon Espace Public Numérique. Il n’est pas un jour sans que quelqu’un n’arrive avec cette phrase magique « c’est Pôle Emploi qui m’envoie ». Il est vrai qu’à la vue de notre territoire commun, la probabilité qu’un usager de l’Espace Numérique n’arrive recommandé par nos soins dans ton agence n’est pas loin d’être nulle.

Les clefs de la réussite

Nos chômeurs viennent apprendre à se servir de ton site dans notre espace numérique. Je me demande encore pourquoi ils ne font pas dans cela ton agence et surtout ce que tu attends pour prendre en compte les retours des utilisateurs quand à l’ergonomie du site en question. Après, je sais que certains chanceux ont le droit à une formation payée par tes soins auprès d’un organisme de formation agréé pour des contenus qui sont souvent moins bons que les nôtres. Moins bons, certes, mais ils ont le mérite d’être payants. Je me demande d’ailleurs pourquoi nos services ne sont pas facturés à ton agence. En fait je me demande surtout pourquoi tu paies un formateur 80 € de l’heure TTC là où tu pourrais faire appel au service public. C’est vrai que tu ne connais pas la crise…

Accompagnement kézako ?

C’est triste, mais dès qu’il s’agît de parler d’accompagnement aux usages du numérique des demandeurs d’emplois, j’ai l’impression de parler tout seul et quand il s’agît d’accompagner les créateurs d’entreprise, je crois que je ferrais mieux de te parler en Araméen oriental. Au cas où, tu ne l’aurais pas remarqué quand on habite à 8 kilomètres de la frontière suisse comme c’est notre cas, il arrive parfois que des gens cherchent du travail ailleurs qu’en France…S’il vient dans mon espace numérique c’est aussi parce que je lui donne le droit d’utiliser des jobboards suisses. En plus, je lui autorise même à imprimer en couleur un CV, voir plus fou encore : à l’envoyer depuis sa boîte de messagerie électronique. Au détour d’un café à la machine (oui parce qu’en plus notre espace numérique est convivial, on est désolé), on en profite pour causer des réseaux sociaux, d’identité numérique et même de portfolio numérique !

En fait monsieur Pôle Emploi, je n’arrive pas à comprendre que nos Espaces Publics Numériques labellisés par la Délégation aux Usages de l’Internet ne soient pas un recours plus systématique. Comment se fait il qu’il n’y ait pas d’accord cadre entre Pôle Emploi et les espaces labellisés Netpublic ?

Share Button

6 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *