Internet sans crainte…?

Le Jour ni l'Heure 6791 : autoportrait avec crainte et tremblement, Plieux, bibliothèque, mardi 18 octobre 2011, 25:25:31

 

Internet est-il dangereux ? Que font mes enfants sur le Web ? Où sont vraiment les risques ? Quels bons gestes sur Internet ? Payer en ligne, c’est le plus risqué, non ? Que cherchent les pirates en ligne aujourd’hui ? Le 5 février c’était la journée mondiale pour un internet (Safer Internet Day) plus sûr avec son lot de questions et d’affirmations toutes les plus angoissantes les unes que les autres…

L’éducation par la peur.

Gardons nous de toute ambiguïté, le mot « éducation » est ici dénué de tout sens. En aucun cas, il ne renvoie vers une posture pédagogique. Le mot « éducation » doit être compris uniquement sous un angle « marketing ».

A chaque Safer Internet Day, nous avons le droit à des campagnes « d’éducation » à internet, le plus souvent lancées par des opérateurs privés. La palme revient cette année à la Mairie de Paris, comme le souligne fort justement Michel GUILLOU dans un article dédié (article à lire impérativement). Dans ces opérations d’un jour, nous avons droit à tout un florilège d’informations (on va dire ça comme ça). Dans un test on m’indique immédiatement que plus de 50% des tentatives de phishing par email ciblaient des utilisateurs de coordonnées bancaires en ligne. On se garde bien de me dire combien de ces tentatives ont été transformées en succès, ça serait beaucoup moins impressionnant. Mention spéciale à ce site qui révèle que la moitié des 8-17 ans (46% pour être précis) a connu une expérience négative en ligne, sans plus de détails. Cependant ce même site nous précise que 22% de ces mêmes ados « ont vécu une expérience en ligne extrêmement négative : réception de photos indécentes de la part d’étrangers, intimidations, visionnage d’images ou de vidéos violentes ». La rubrique sexy de ce site étant accessible sans certifier être majeur et dévoilant des photos de femmes rarement habillées ! Il ne manque plus qu’un lien entre les deux pages …

Des solutions sur mesure

Fort heureusement, les sociétés technologiques ont fait un ensemble de propositions reprises par la Commission européenne (tiré du site: itexpresso.fr) :

  • – Équiper d’outils et d’écrans de contrôle parental tous les terminaux, smartphones, tablettes, PC, consoles
    – Faire connaître ces outils auprès de la cible concernée – les parents – et l’inciter à les utiliser
    – Fixer des paramètres de protection de la vie privée en fonction de l’âge
    – Mettre en œuvre le retrait effectif du matériel pédopornographique
    – Généraliser le recours à la classification des contenus par le biais d’outils techniques

A l’heure où l’une des préoccupations majeures du Nouveau Conseil National du Numérique est justement de se pencher sur la neutralité d’Internet, il y a lieu de se demander si les dés ne sont pas pipés d’avance. Pour que la journée « internet sans crainte » ait plus de  sens, il faudrait de mon point de vue cesser de communiquer sur les peurs du web d’une part, et craindre d’avantage des grands groupes qui veulent nous faire un internet aseptisé. C’est là que se situe le principal danger.

Share Button

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *