La semaine sans google 4 (et fin)

Olympia. Manet.

Le quatrième jour de ma semaine sans Google sera consacré à une revue des outils que j’utilise.Il me reste encore une marge de progression pour me débarrasser du géant américain, mais comme je le disais auparavant, le but n’est pas spécifiquement de s’en débarrasser mais bien de limiter son emprise sur mes comportements numériques. Le cas de Google est emblématique mais il n’est pas isolé. Apple, Facebook, Amazon et Microsoft complètent le tableau (les fameux GAFAM). Par le biais de nos données que nous leur fournissons gratuitement, ces entreprises veulent régir nos comportements. Quand on supprime l’application de France-Musique parce que la radio a fait une émission sur l’érotisme contenant des illustrations inappropriées, cela démontre à quel point ces GAFAM détiennent un pouvoir de censure.

Dégooglisons Internet

Tel est le nom de l’initiative lancée par Framasoft. Sur le site dédié de l’association, il est possible de trouver une liste des services « en ligne libres, éthiques, décentralisé et solidaires que Framasoft propose (ou qui sont en préparation) pour dégoogliser internet ». A toutes fins utiles, le premier outil que je vous invite à mettre en place est le navigateur Mozilla Firefox auquel on va ajouter le module Adblock Plus.  Vous pourrez également choisir d’utiliser la navigation privée ce qui vous permettra de naviguer sans laisser de traces sur votre propre ordinateur après votre passage, (Raccourci clavier pour Firefox : (Ctrl + Maj +P).

Changer de moteur de recherches aura été l’opération la plus simple à faire. En une journée, Framabee a remplacé Google. Pour les médias je continue d’utiliser « creativecommons » qui me permet notamment de trouver mes illustrations.

Le changement d’adresse mail est simple à mettre en place également mais il demande plus de temps pour que mes correspondants prennent note de ce changement. Il implique également de changer l’email renseigné dans les services sur lesquels je suis enregistré. Le changement n’est pas opérationnel à 100% à ce jour, la perspective du 31 décembre me paraît réaliste.

Là où ça se complique pour moi c’est sur le remplacement de Google Drive. Dans un premier temps il me faut rapatrier tous mes documents qui y sont stockés pour les héberger ailleurs. La majorité d’entre eux peut se contenter d’une sauvegarde simple sur disque dur. Pour les autres, je il me reste à tester Framadrive. Globalement, il faut que j’analyse de manière plus pertinente mes besoins puisque j’ai des documents sur Google drive et d’autres sur Dropbox. Mon prochain chantier consistera à faire le tri dans tout ça.

Framadate a largement supplanté Doodle. Framadate est devenu mon nouvel outil de travail collaboratif par défaut. Framasphère est surement bien mais cela manque de monde 🙂  Et enfin je continue d’utiliser ma tablette à la pomme. Je ne suis pas utilisateur d’Amazon et cela fait déjà des années que Microsoft a été remplacé par du Libre dans mes usages. Etre un citoyen numérique, cela se résume parfois en quelques gestes simples. A vos clics.

Share Button

One comment

  • Tu a utilisé quoi comme fournisseur d’email ? Est-ce que tu passe par thunderbird ou est-ce que tu as un webmail ?
    Pour le moment, je n’ai pas trouvé de webmail qui soit aussi puissant que gmail… surtout quand on utilise beaucoup drive, qui est super bien intégré…

    Pour le moteur de recherche, j’utilise qwant en ce moment, et uBlock contre les pubs 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *