Codesign de la Lex Numerica

Aux assises de la médiation numérique à Caen

Aux assises de la médiation numérique à Caen

C’est une expérience inédite qu’a lancé Axelle Lemaire, Secrétaire d’état au numérique : permettre aux citoyens de donner leur avis sur projet de loi avant même que celui-ci ne soit présenté aux deux assemblées. Jusqu’au 18 octobre, il est possible à tout à chacun de faire des propositions, de commenter, et de voter (pour ou contre) les propositions des internautes. A 12 jours de la clôture de cette consultation ce sont plus de 3000 contributeurs qui ont proposé plus 3500 contribution qui elles-mêmes ont recueilli plus de 30 000 votes !

Fraternité numérique ?

Le projet de loi « République Numérique » reprend chacun des piliers de la devise républicaine et c’est dans la Fraternité numérique que l’on retrouve les propositions concernant « l’internet pour tous ». Hélas le terme « médiation numérique » ne figure dans aucun article proposé par le gouvernement, pas même dans l’article 23 qui aborde la question du développement des usages numériques dans les territoires. Le rapport Cavani-Verdier qui faisait de la médiation numérique un axe central semble enterré. Idem pour le rapport Ambition Numérique du Conseil National  du Numérique qui d’ailleurs propose de créer un Statut du médiateur numérique. Notons au passage que la ministre elle-même avait fait cette proposition dans l’hémicycle au mois de janvier 2015…

Aux clics citoyens !

Les professionnels de la médiation numérique ne sont pas restés attentistes. Réunis à Caen pour les assises de la médiation numérique, ils ont interpellé Axelle Lemaire sur ces points. Par ailleurs, plusieurs d’entre eux ont effectué des propositions pour repositionner la médiation numérique au cœur de ce dispositif législatif. C’est le cas de la fédération des professionnels de la médiation numérique, Numédia, qui propose la mise en place d’un service public de la médiation numérique. Je ne peux que vous encourager à appuyer cette proposition. A l’heure où nous affirmons que les professionnels de la médiation numérique, à travers leurs actions, renforce le pouvoir d’agir des citoyens, il me semble impératif de montrer notre capacité à agir par le numérique. A vos clics citoyens !

294_default_blockHeader

Share Button

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *