Octobre, c’est le mois européen de la cybersécurité consacré à la protection des usages numériques. En France, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information coordonne un groupe de travail autour du « Cybermoi/s » : le mois pour prendre soin de son « moi » numérique. Pourquoi le médiateur numérique doit il aborder les enjeux de cybersécurité ? Comment faire la médiation de ces enjeux pas toujours faciles à appréhender ? Je vous propose à travers ce billet de répondre à ces questions et de fournir quelques pistes d’animation. Enfin, je vous présente quelques ressources pour faciliter vos actions de médiation numérique liées à la cybersécurité.

Les enjeux de la cybersécurité

Cette année le thème porte sur le chantage numérique. Plus de 1 100 victimes ont fait appel en 2020 à la plateforme cybermalvaillance pour des attaques de rançongiciel. La sécurité numérique c’est l’affaire de tous. Nous pouvons à travers nos comportement individuels renforcer la défense immunitaire numérique collective.

Gardons à l’esprit que le plus important n’est pas de transformer chaque internaute en expert de la sécurité informatique. Nos objectifs peuvent se décliner ainsi :

  • mettre en place des mesures pour limiter les risques de cyberattaques
  • reconnaître une cyberattaque
  • savoir réagir à une cyberattaque

Pour y parvenir nous allons diffuser des éléments de culture numérique d’une part. Nous allons également accompagner les publics dans l’acquisition de gestes barrières numériques d’autre part.

La médiation numérique  des enjeux liés à la cybersécurité

Il est important faire comprendre le fonctionnement global d’une cyberattaque. Ainsi  expliquée, cela permet de mieux appréhender notre rôle individuel. Pédagogiquement, l’analogie avec le milieu médical peut être une bonne porte d’entrée. Les virus informatiques et les virus biologiques fonctionnent sur le même schéma. Nous pouvons dans les deux cas prendre des mesures pour limiter les risques de contamination. Nous savons qu’en plus de ces mesures techniques, il faut y ajouter des mesures comportementales. Ce n’est pas parce que je suis vacciné contre la grippe que je peux sortir torse nu en plein mois d’octobre sans crainte.

L’un des freins dans notre compréhension des enjeux liés à la cybersécurité est que nous ne mesurons pas toujours les conséquences. Nous savons ce que nous risquons si nous attrapons une vilaine grippe. Par contre si nous cliquons sur un lien frauduleux, nous ne percevons pas nécessairement les conséquences directes.

La veille est l’une des cinq compétences clefs du médiateur numérique. En s’appuyant sur l’actualité, le médiateur numérique pourra rendre plus perceptible l’ampleur du phénomène.Les titres de presse relaient régulièrement les attaques de grande envergure.

Les publics

Nous pouvons tous être victimes d’attaques informatiques. Tous les publics sont donc concernés par les questions de sécurité informatique : du collégien, au retraité, du chômeur au cadre dirigeant d’une PME.  Voyons quelques exemples d’animations possibles :

Les adolescents naviguent beaucoup depuis leur téléphone portable sur les réseaux sociaux. Plusieurs d’entre eux se sont faits « pirater  » leurs compte Facebook . Ils ne savent pas toujours ce qu’ils mettent derrière le mot « pirater » .Toujours est il qu’ils viennent parfois voir le médiateur numérique pour savoir comment récupérer leur compte. Parfois, ils ont crée un deuxième compte pour pallier le problème. Pourquoi ne pas profiter d’une séance sur Discord pour proposer une intervention sur « Comment pirater un compte Facebook ? »

Les seniors ont des difficulté avec le vocabulaire  informatique. Il faut dire qu’il n’est pas des plus aisé même quand il est traduit en Français. Les joueurs de scrabble connaissent bien le mot « Hoax » . Pourquoi ne pas imaginer de créer une grille autour des mots liés à la cybersécurité. C’est un moyen ludique de dépasser cette difficulté. Je vous propose cette grille réalisée spécialement pour le Cybermois. 

mot croisés liés aux mots de la cybersécurité

Les actifs ne sont pas toujours faciles à toucher car ils ont des emplois du temps contraints. le Cybermois est aussi une occasion de nouer des partenariats avec des structures locales pour monter une conférence sur les enjeux liés à la cybersécurité et les bonnes pratiques à suivre.Ces bonnes pratiques sont tout autant valables au domicile qu’au travail. Vous pouvez faire appel à des intervenants extérieurs ou mener vous-même cette intervention sous réserve de vous former.

Ressources

Je vous propose sur le site du médiateur numérique des ressources pour bien gérer son mot de passe. Vous trouverez notamment une présentation prête à l’emploi à télécharger ainsi que des vidéos.

Pour vous former aux enjeux de la sécurité informatique je vous recommande de suivre le Mooc de l’ANSSI. Vous en trouverez une présentation ci-dessous. Il faut compter une bonne vingtaine d’heures pour le réaliser en entier et obtenir une attestation. Ce Mooc est plus que suffisant pour pouvoir aborder au mieux vos séances de médiation numérique liées à la cybersécurité.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*