Les makers face au Covid19

Depuis le début de la crise sanitaire les makers sont sur le pont pour apporter leur concours à la lutte contre le Covid19. Les imprimantes 3D tournent à plein régime et nous proposent des solutions. Ainsi un réseau d’imprimeurs 3D volontaires s’est constitué pour venir en aide au personnel médical. Vous pouvez rejoindre ce réseau en complétant ce formulaire en ligne.

A Anthy sur Léman, mes amis du Fablac ont ainsi fabriqué un maque basé sur le projet Copper3D. Ailleurs ce sont des particuliers qui mettent à contribution leur imprimante 3D pour imprimer des visières (ci dessous), des lunettes de protection ou encore des valves pour respirateurs.

En Pologne une équipe d’ingénieurs a mis au point un respirateur open source pour 40 euros.VentilAid est un appareil de dernier recours, utilisable uniquement lorsque l’équipement professionnel est manquant. Voir les détails de ce projet sur le site dédié

Enfin notons également la forte mobilisation des couturières qui confectionnent des maques de protection en s’appuyant sur les prescriptions du CHU de Grenoble.

Autant d’initiatives qui nous montre l’importance d’avoir sur son territoire un lieu dédié à la fabrication assistée par ordinateur (ou non). A moyens termes, il faut souhaiter que les collectivités territoriales soutiennent d’avantage ces tiers lieux.

Guide de survie de la famille connectée et confinée

Mon collègue Vincent Bernard, médiateur numérique à Metz nous propose un petit guide de survie de la famille confinée et connectée. Ce petit guide est à destination des parents mais peut servir de repère aux professionnels. Il permet de mieux appréhender la situation au regard de la gestion des écrans. En effet, nos écrans sont devenus en quelques jours notre seule porte vers l’extérieur. Que cela soit pour communiquer avec nos proches, pour assurer la continuité pédagogique, pour travailler à distance et bien sur pour se divertir, ils sont incontournables.

Les écrans étaient déjà beaucoup utilisés avant cette crise, mais ils avaient globalement mauvaise presse. Les médias mettaient en avant les questions de gestion du temps et de contenus, négligeant les aspects positifs des usages numériques.

A situation exceptionnelle,usages exceptionnels. Je vous invite à prendre connaissance de ce petit guide réalisé par Vincent. Bien entendu, pour toute question rapprochez-vous de votre médiateur numérique. Beaucoup d’entre eux sont joignables par téléphone.

Sept conseils pour se protéger de l’épidémie de « Fake News »

Alors que le Covid19 continue de se propager, il entraîne avec lui tout un lot de fausses nouvelles. Ces nouvelles peuvent avoir un effet dévastateur sur les infrastructures informatiques d’une part. En effet certaines d’entre elles, peuvent être liées à un virus informatique. D’autre part, elles entament la crédibilité des autorités en place. Beaucoup d’entre elles fonctionnent sur un principe simple, celui de nous inviter à partager l’information. Tout comme il est primordial de respecter les gestes barrières, il est fondamental de respecter quelques règles d’hygiène numérique.

France Info nous livre 7 conseils précieux pour se protéger de cette épidémie de « fake-news ».

  • Méfiez-vous du bouche à oreille numérique
  • Ne croyez pas les arguments d’autorité
  • Maîtrisez vos émotions
  • Lisez les commentaires 
  • Ne partagez pas l’intox parce qu’elle vous le demande
  • Essayez de vérifier par vous-même si l’information est exacte
  • Consultez un spécialiste

Sur ce dernier point, vous pouvez prendre conseil auprès d’un médiateur numérique. L’éducation aux médias et à Internet, fait partie des missions assurées par beaucoup de médiateurs numériques.

Retrouvez les conseils de France Info dans cet article.

« Older Entries Recent Entries »