La pollution numérique est un phénomène qui est loin d’être anecdotique. Cette pollution est très insidieuse car nous ne la voyons pas. Il nous est  difficile de l’appréhender de manière concrète.  Ce qui est certain, c’est qu’il est possible, au quotidien d’opter pour des usages plus vertueux. Cela passe par de nouvelles habitudes à prendre. Parfois cela nécessite de nouvelles façons de penser son rapport au numérique. La transition numérique et la transition écologique sont étroitement liées. Les médiateurs numériques peuvent accompagner les citoyens vers la sobriété numérique.

Ranger son PC

Un PC bien rangé est un PC qui renaît. Faîtes des dossiers. Organisez-les et profitez-en pour faire le tri. Ce scan de votre quittance de loyer de 2002 n’a peut être plus de raison de rester sur votre ordinateur. Pour passer à l’action, je vous recommande la lecture ce dossier réalisé par William, de l’association Zoomacom.

Sauvegarder ses fichiers

Le moment est idéal pour entreprendre une sauvegarde de vos fichiers importants. Vous pouvez libérer de l’espace sur votre disque dur en effectuant une sauvegarde externe. Parmi ceux-ci les photos méritent un traitement particulier. D’une part, il y a surement un tri à faire dans vos milliers de photos. D’autre part cela invite à réfléchir sur notre consommation de photos. Il y a surement matière à être moins vorace. Je vous recommande l’article de Louis Derrac sur le sujet.

Vider les corbeilles

C’est le geste de nettoyage numérique à adopter par excellence. Les corbeilles du bureau sont vidées régulièrement.  En dehors de cette corbeille, on peut également s’attaquer aux corbeilles de sa messagerie électronique. Entre la corbeille, le dossier spam et le dossier messages supprimés, il y a moyen de libérer de l’espace. Mais il est possible d’aller plus loin en supprimant ses conversations sur les réseaux sociaux par exemple..

Désinstaller les programmes

Ne désinstallez pas un programme si vous n’êtes pas sur de votre coup. Il y a sur votre ordinateur des programmes que vous n’utilisez pas ou plus. Citons par exemple, le programme qui permet de configurer votre ancienne imprimante ou celui qui vous permettait de connecter votre précédent smartphone.

Nettoyer le disque

Un nettoyeur de disque dur est inclus dans Windows 10. Cet outil vous permet de libérer de l’espace dans votre disque dur en supprimant les fichiers inutiles. Pour en savoir plus sur ce nettoyeur de disque dur, consultez le support de Windows.

La première étape était centrée sur un gros nettoyage.Il peut être difficile de mesurer son impact. Mon propos ici est de s’interroger sur nos usages et d’adopter des solutions moins énergivores. Commençons par rendre visible cet impact.

Carbonalyser

Carbonalyser est un extension disponible sur le navigateur Firefox. Cet outil a été développé par l’équipe du ShiftProject. L’extension permet  de visualiser la consommation électrique et les émissions de gaz à effet de serre  associées à votre navigation internet.Elle propose un équivalent en kilomètres parcourus en voiture notamment pour rendre la mesure plus tangible. Cette extension n’est compatible qu’avec le navigateur Mozilla Firefox.

Bloqueur de publicité

Vous avez peut être un autocollant « StopPub » sur votre boite aux lettres (sinon vous pouvez vous en procurer sur ce site), il est possible d’adopter le même dispositif pour le web en installant un bloqueur de publicités. Pour cela, je fais confiance à l’extension µBlock Origin. « uBlock est une extension qui bloque les publicités et les pisteurs, légère en empreinte mémoire et en utilisation du processeur et qui pourtant, est capable d’utiliser et de traiter des milliers de filtres de plus que la plupart des autres bloqueurs. »(Présentation de l’extension)

Nous voici donc équipés de notre navigateur internet Mozilla Firefox auquel on a jouté les extensions Carbonalyser et µBlockOrigin. Nous pouvons poursuivre notre navigation sur Internet.

Moteur de recherche

Il est temps de changer de moteur de recherche et il est surtout largement temps d’apprendre à s’en servir. Le propre d’un moteur de recherche est de vous indiquer le chemin à suivre pour aller à votre destination. Autrement dit, interroger son moteur de recherche pour aller sur Facebook est un non-sens. Il faut saisir dans votre barre d’adresse « www.facebook.com » pour vous y rendre. Pour vous aider à mémoriser vos adresses préférées, vous pouvez vous appuyer sur les favoris de Mozilla Firefox symbolisés par l’étoile au bout de votre barre d’adresse.

 

Citons deux alternatives à Google en terme de moteur de recherche.

Ecosia et Lilo

Ecosia est un moteur de recherche qui plante des arbres. Il faut environ cinquante recherches générées depuis Ecosia pour planter un arbre. Ce moteur de recherche fonctionne sur tous les navigateurs.

Avec le moteur de recherche Lilo, vos recherches financent gratuitement des projets sociaux et environnementaux. Concrètement, vous soutenez à travers vos recherches sur internet la cause de votre choix. Le mouvement des Colibris, la SPA, WWF France peuvent être soutenus de cette manière. Il existe surement une association près de chez vous qui récolte des fonds grâce à Lilo.

Le numérique dans les nuages

Le « cloud » stocke vos fichiers dans les nuages. L’image est poétique, la réalité l’est beaucoup moins. Le cloud est tout sauf immatériel. Concrètement pour stocker nos fichiers dématérialisés, il faut des millions de disques durs. Pour faire tourner ces disques durs en permanence, il faut bien entendu de l’énergie. En France, on estime que les centres de données consomment près de 9% de notre électricité.

Individuellement, nous pouvons commencer par vider nos google drives pour y conserver uniquement les fichiers strictement nécessaires. C’est sur notre messagerie électronique que nous devons concentrer de gros efforts.

Le courrier électronique.

Nous utilisons le mail quotidiennement. Autant dire que chaque bon geste appliqué a de suite un impact positif. Passons en revue les bonnes habitudes à prendre.

  • La première étape consiste à supprimer les mails stockés dans notre boite de réception. Pour les mails vraiment importants, je vous recommande de les imprimer au format PDF pour les conserver sur un disque dur. A titre personnel, je me suis fixé la limite de 50 emails conservés dans ma boite.Trouvez la vôtre et chaque semaine faites votre nettoyage.
  • Supprimez les images dans votre signature de courier électronique.
  • Désabonnez-vous des lettres d’information non pertinentes. A ce propos, je recommande d’effectuer ce désabonnement soit-même. Je déconseille fortement l’utilisation de CleanFox.

Utiliser CleanFox pour nettoyer sa boite mail, c’est comme utiliser RoundUp pour désherber son jardin. C’est efficace, mais c’est loin d’être sans conséquences

Le streaming vidéo

« Le visionnage de vidéos en ligne, qui représente 60 % du trafic de données dans le monde, a ainsi généré  une empreinte carbonée comparable aux émissions annuelles de l’Espagne au cours de l’année 2018. »(Rapport Shift Project

Youtube Audio

Commençons par nous interroger sur nos usages. Si nous regardons régulièrement le clip vidéo de notre chanteur préféré, il y a surement d’autres solutions. Une extension comme Youtube Audio permet de ne diffuser que le contenu audio d’une vidéo Youtube. Si vous utilisez Youtube comme une radio, cette extension disponible sur Mozilla Firefox est un premier pas.

Cependant un service de streaming musical n’est pas sans impact non plus. L’idéal consiste à lire un fichier audio sans avoir recours à Internet (D’un point de vue musical optez pour les fichiers WAV plutôt que le fichier MP3).

Invidious

Invidious est un site qui vous permet de naviguer sur Youtube mais sans charger les scripts de Google. Il s’agît, en quelque sorte, d’une version allégée, et donc moins énergivore de la plateforme. De plus, le site vous permet de paramétrer par défaut la qualité des vidéos que vous regardez.

Pour Netflix et Amazon Prime Video le paramétrage se réalise sur chaque vidéo.

Aller plus loin

Il y a encore d’autres trucs à partager. je pourrais citer l’extinction des écrans d’ordinateur en veille, ou de la box par exemple. Les questions liées à la réutilisation du matériel, à la lutte contre l’obsolescence programmée n’ont pas été abordées ici. De la même manière, la relocalisation des services web est un enjeu que nous pouvons aborder concrètement. Le projet CHATONS de Framasoft répond à cet enjeu.

L’objectif est de passer d’un numérique instinctif à un numérique réfléchi. C’est un enjeu majeur de notre société. Le médiateur numérique a pour mission d’accompagner sur cet enjeu. Voici quelques ressources pour aller plus loin.

Share this Post

2 Comments

  1. Waouh merci pour toutes ces ressources !

  2. Pingback: Cyber World Clean Up Day - Loïc GERVAIS. Médiateur Numérique

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*