Archives par étiquette : codage

femme codeuse

Les exclus du numérique #3/3 : Marion, la discriminée des algorithmes

 

Souvent, on imagine que le médiateur numérique n’accompagne que des personnes en difficulté. A travers les portraits de Céline et de Sabrina nous avons vu comment des situations difficiles pouvaient être rendues encore plus complexes sans accès au numérique. Le numérique agit comme un amplificateur. Les inégalités déjà existantes sont amplifiées si vous n’avez pas accès au numérique. C’est pour cela que les médiateurs numériques agissent principalement en direction des personnes déjà en difficulté. A leur manière, ils assurent une mission de cohésion sociale par le numérique. Si cet aspect du métier est très certainement, le plus tangible, le médiateur numérique n’intervient pas uniquement dans ce cadre. L’exemple de Marion nous montre que nous pouvons tous être des exclus du numérique et parfois de façon insidieuse.

Continuer la lecture

Guillaume Canet

Guillaume Canet et le codage informatique

Cette semaine, je réponds à une question de Guillaume Canet concernant les règles de publication sur Instagram. L’occasion de mettre en lumière les activités d’initiation au codage informatique menées par un médiateur numérique.

Le code régule

Instagram est modéré par des robots pour lesquels les notions de « bon goût » sont complètement étrangères. Ce sont des informaticiens qui ont programmés ces robots pour éliminer telle ou telle image.

Le code régule. Il implémente – ou non – un certain nombre de valeurs. Il garantit certaines libertés, ou les empêche. Il protège la vie privée, ou promeut la surveillance. Des gens décident comment le code va se comporter. Des gens l’écrivent. La question n’est donc pas de savoir qui décidera de la manière dont le cyberespace est régulé  : ce seront les codeurs. La seule question est de savoir si nous aurons collectivement un rôle dans leur choix – et donc dans la manière dont ces valeurs sont garanties – ou si nous laisserons aux codeurs le soin de choisir nos valeurs à notre place.

Code is Law de Larry Lessig. Traduction Framablog : https://framablog.org/2010/05/22/code-is-law-lessig/

L’heure du code

La semaine dernière (du 7 au 13 décembre) a eu lieu l’heure du code. Comme son nom l’indique c’est une manifestation qui a pour objectif de sensibiliser au codage informatique. Le travail du médiateur numérique consiste à mettre en place ce type d’activités. Mais l’objectif est de faire en sorte que ces activités deviennent régulières dans les lieux d’éducation populaire. Aussi facilement que l’on propose un livre pour un temps calme dans un centre de loisirs, on doit pouvoir proposer un atelier de code. C’est dans cette optique que j’avais proposé « Christmas Coding » , un jeu pour apprendre à coder sans matériel ni compétences. Mes collègues et amis de Zoomacom ont par ailleurs sélectionné 4 jeux pour apprendre à coder en famille !

Symphonie en C++ Majeur

Licence BY. Auteur : Nathan Giroux

Licence BY. Auteur : Nathan Giroux

« On peut bien jouer de la musique sans savoir lire le solfège, pourquoi aurait-on besoin de connaître le codage informatique pour utiliser un ordinateur ? » Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu cet argument pour remettre en cause la pertinence de l’enseignement du code aux plus jeunes. Ayant fait un bac de technicien de la musique et un beau parcours d’une quinzaine d’années en Conservatoire de musique, l’analogie entre la musique et l’informatique m’amuse. Avec ce billet je vous propose un parallèle entre ces deux disciplines. A toutes fins utiles, je précise d’emblée que pour l’importance de l’enseignement du codage informatique, l’analogie devrait se faire avec l’anglais. Quand j’étais jeune, on me disait que savoir parler anglais me servirait toujours plus tard. Aujourd’hui nous devrions avoir la même approche avec le codage (en plus de l’anglais). Personne ne s’est dit que nous aurions une génération d’interprètes ou de prof d’anglais il me semble…

Continuer la lecture

Bref, j’ai appris à coder

code deploy days

Le codage informatique semble s’imposer de plus en plus parmi les besoins de la société. J’ai le sentiment que les « coding school » se multiplient tout comme les activités de programmation dans les activités périscolaires par exemple. Je n’irais pas jusqu’à dire que l’on fait du code partout, mais en tout cas on en parle. Comment intégrer cette dynamique en tant que médiateur numérique ? Quel peut-être le rôle des espaces Publics Numériques ? Pour mieux cerner cette question, j’ai appris à coder. Je profite de la Code Week France pour vous faire part de mon expérience.

Continuer la lecture