Archives par étiquette : openclassroom

Pas sur le sable

Mes débuts sur OpenClassrooms

Depuis quelques jours j’ai emprunté un nouveau chemin. En effet, j’ai intégré une formation d’ingénieur responsable pédagogique avec Open Classrooms. Dans mon premier billet de journal de bord, j’explique ce qui m’a amené à prendre ce nouveau chemin. Je vous propose dans cet article sur mes débuts sur OpenClassrooms.

L’environnement

Le parcours d’ingénieur responsable pédagogique est articulé autour de huit projet à réaliser. Pour chacun de ces projets, il faut d’une part remettre des livrables et d’autre part s’entretenir avec un évaluateur. Techniquement, je peux faire face à un évaluateur différent pour chacun des projets. Tout au long du projet, je suis accompagné par un coach. Chaque semaine nous allons faire le point ensemble sur l’évolution de la formation. Le coach est là également pour éclaircir certaines zones d’ombres. Enfin, je peux m’appuyer sur la communauté des étudiants à travers le forum.Tout comme je peux moi-même venir en aide à d’autres étudiants. OpenClassrooms met également à disposition des supports vidéo et audio.Voici le cours qui est associé avec le premier projet.

Premier projet

Le premier projet a pour objectif de définir sa stratégie d’apprentissage. La formation dure huit mois. C’est long et intense. Il est d’autant plus important de s’organiser dans son travail.Ainsi, le premier travail consiste à se fixer des objectifs. Pour nous appuyer dans cette démarche, nous utilisons la méthode SMART.

Concrètement, il s’agit donc de déterminer des objectifs personnels à atteindre à l’issue de la première semaine, du premier mois, du premier semestre et à la fin de la formation. Ainsi pour ma part, j’ai prévu de soutenir mon premier projet à l’issu de la première semaine. Cela signifie que j’aurais déposé l’ensemble des livrables , deux jours avant la soutenance. Toujours dans cette logique de rétroplaning, nous avons avec mon mentor prévu un entretien pour échanger sur ces livrables, en intégrant une marge pour les réajustements. D’ailleurs, cet article fait partie des livrables à rendre.

En route pour l’aventure

Je ne dirais pas que le premier projet est une formalité car il faut le faire avec sérieux. Son principal objectif est de nous plonger dans la dynamique d’apprentissage. Les premiers entretiens avec le mentor sont essentiels car ils me permettent également de comprendre comment va fonctionner notre binôme. Le plus dur pour l’instant est de se fixer de bons objectifs. Tout est encore très théorique, je ne suis pas rentré dans le cœur de la formation. Le deuxième projet s’articule autour de la veille. Je suis encore dans un domaine que je connais plutôt bien. En effet, la veille constitue pour moi une des cinq compétences clefs de la médiation numérique. J’avais justement décrit cela en 2012 dans la présentation ci-dessous.

Pour autant, l’exercice ne consiste pas à faire une veille sur la médiation numérique. Il me faut réorganiser mes outils de veille en fonction de mes nouveaux objectifs. Rendez-vous dans un prochain billet pour analyser cette mise en partique.

chemins qui se séparent

Un autre chemin

Aujourd’hui j’emprunte un nouveau chemin. J’entame une formation d’Ingénieur Responsable Pédagogique avec OpenClassRoom. Il s’avère que l’un des premiers livrables à rendre est un carnet de bord. Je pars pour huit mois de formation, il y aura beaucoup de choses à raconter. Ainsi chaque vendredi, je vous ferais part de ce chemin sur ce blog.

En route

Fin mars alors que nous sommes tous confinés, je participe au lancement de la plateforme solidarité numérique. Celle-ci met en lumière le besoin criant d’accompagnement aux usages numériques des Français. La plateforme reçoit quasiment 20 000 appels qui pointent deux faiblesses majeures : le manque d’équipement et le manque de compétences.

Fin avril, je débute le Mooc Ticket For Change, pour devenir entrepreneur du changement. C’est par le biais de ce Mooc que je vais poser les premières lignes du Pole d’Innovation Sociale Écologique et Numérique que je vais affiner jusqu’à fin septembre. Dans ce pôle il y a un gros axe orienté vers l’équipement. J’évalue que le projet n’est pas réalisable en l’état, je le laisse en dormance pour me concentrer sur l’autre aspect : la montée en compétences numériques.

Le blog

A partir de mi-juillet, je décide de retravailler ce blog. Mon blog. Assurément, il constitue une belle carte de visite. Pour autant j’ai bien conscience qu’il peut être amélioré. Jusque là j’ai écris à l’instinct, sans réel objectif. Je reprends l’outil en main et repars sur une formation SEO. Mon objectif est de donner une stratégie à mon blog.

J’accompagne cette refonte avec une nouvelle présentation, un nouveau rubriquage et un planning éditorial remis à neuf. Une première ‘évaluation est prévue fin décembre

Pédagogie

Dans ma réflexion, je me dis que si demain je devais prendre un poste sur un territoire inconnu, je mettrais en place une série d’actions et d’indicateurs qui seraient les mêmes quelque soit le territoire.

De même, si je dois prendre en charge une équipe et la recruter, je veillerais à identifier un socle de compétences qui me semble indispensables pour répondre aux problématiques de l’inclusion numérique. Assurément l’un des défis à relever serait de convaincre les décideurs et de les sensibiliser à ces enjeux. Un seul outil me permet d’être à plusieurs endroits en même temps : Internet. Sauf que je n’ai jamais créé de formation en ligne à proprement parler. Donc, je décide d’acquérir de nouvelles compétences.

Open Class Room

J’ai effectué ma formation SEO sur Open Class Room. En tant que demandeur d’emploi, j’ai accès à tous les contenus de Open Class Room. Cela facilite le choix.

Open Class Room propose de plus des parcours certifiants financés intégralement par Pôle Emploi dont celui d‘Ingénieur Responsable Pédagogique. Je regarde la formation et je vois que cela répond à mon envie de partager des formations structurées en ligne. Début octobre, je prends les renseignements auprès de la plateforme, je croise avec mon conseiller Pôle Emploi et 6 semaines plus tard me voici à démarrer ce parcours.